Dans cette interview de Nicolas Hulot par le journal le Monde, j'apprecie tout particulièrement cette remarque faite par Nicolas Hulot à Nicolas Sarkozy:

'Très bien, vous me dites que vous avez compris que les enjeux climatiques sont importants. Maintenant, est-ce que vous avez compris que l'ultralibéralisme débridé est à l'origine de ce désordre-là ?'

Le Monde: Comment a-t-il répondu ?

'Par le silence. J'ai vu que j'allais trop loin. Quand on arrive à ce point de l'énoncé des problèmes, on sent que les gens ont envie de s'enfuir en courant, en disant : "Où cela nous mène-t-il ?"'

Le G8 n'ayant pas avancé sur ce sujet, la compétition mondiale est telle que très peu de pays sont prêt à faire des efforts pour la planète. Comme le dit Nicolas Hulot, il faut faire pression sur nos candidats pour qu'ils poussent pour que cela avance !

Via Erwan

Tags: