Antoine Cellerier est le chef de projet de VLC, projet open-source en GPL issu en 2001 de l'association VIA Central Réseau de l'Ecole Centrale de Paris. Il à l'honneur d'une interview de 01Net car ce logiciel à la particularité d'être utilisé par Free ADSL et par rien moins que Google !

Non seulement ces sociétés utilisent VLC mais elles participent aussi au développement. Free ADSL emploi Christophe Massiot un developpeur actif de VLC et Google à proposé un (petit) Patch (mais on imagine que ce ne sera que le début).

L'usage de Free semble assez important puisqu'Antoine nous annonce dans l'article de 01Net que le télé est streamé par des serveurs VLC en plus du FreePlayer (qui à fait découvrir l'usage de VLC par Free).

En tout cas, cela continue à me convaincre que l'open-source est une réelle opportunité pour les européens et les français en particulier pour refaire surface dans le domaine du logiciel (on est plutôt nuls).

Ce projet montre aussi la valeur de l'open-source. Il est bien possible que ce que cherchaient à faire Google et Free aurait été nettement plus compliqué et cher en mode non libre. En effet, le support des formats différents est clairement quelque chose qu'il est intéressant de mutualiser. La, on a le choix entre la mutualisation par le monopole et le péage (la solution Windows Media Player ou Quicktime, soit disant gratuite, mais qui fonctionne surtout avec un OS cher et qu'il est difficile de modifier pour les besoins particuliers) ou la mutualisation des efforts et le partage (entièrement modifiable pour les besoins particuliers, mais en devant partager). Free et Google on fait ce choix la et il faut les en feliciter. Ils tireront bénéfice du travail effectué par Centrale Paris et les autres internautes mais on peut être sûr qu'il y aura des retours. Rien que la publicité sur le projet est un retour incroyable. En final en tant qu'utilisateurs on pourra peut-être beneficier d'un logiciel de qualité, ouvert et gratuit tournant sur n'importe quel OS pour regarder nos vidéos (un espoir de ne pas se voire forcer le DRM que Tristan adore tant - et peut-être que s'il télécharge VLC il arrêtera de nous brouter avec le DRM le Tristan ! - meuh non je rigole, c'est super, continue !).

Bravo en tout cas à l'équipe de VLC pour ces succès.

Tags: