Le Hou-Hou Blog à un billet intéressant sur dogmatisme capitaliste.

Il est vrai qu'il y a une certaine passivité par rapport aux effets néfastes du capitalisme ultra-libéral, en considérant que c'est le fonctionnement de c e système qui amène beaucoup de bien (ce qui est vrai) et qu'il ne peut fonctionner que comme cela.

N'oublions pas que ceux qui disent cela, sont les plus riches et donc ceux qui en profitent le plus !

Mais ce qui est important c'est qu'il empèche une reflexion importante:

1/ Quels sont les problèmes innérants à cette façon de fonctionner du capitalisme qui pousse les entreprises a être ultra-aggressives et à sur-optimiser l a chaîne de production au dépend des employés.

2/ Que voudrais t'on: une société equilibré, un respect du travail, moins de fossé, etc...

3/ Que peux-t-on faire.

Sur ce dernier point, je ne voudrais pas trop élaborer dans un billet trop court car c'est un vaste sujet qui serait très polémique mais pour rebondir sur les "petits gestes" je voudrais parler du livre de Naomie Klein "No logo : La Tyran nie des marques". Dans ce livre Naomie Klein decrit de façon très documentée l'irrésistible prise de pouvoir des marques et les effets sur la société. M ais le plus intéressant dans ce libre est la fin ou elle explique ce que nous les consommateurs nous pouvont faire car il est possible de faire évoluer un ce rtain nombre de choses. En effet une chose que les marques doivent faire c'est exploiter les "trends" des consommateurs (s'ils ne le font pas, d'autres le fe ront et un nouveau marché se crée). Bien entendu ils essayent de les influencer mais quand ces "trends" sont trop important ils ne peuvent que les suivre. Pa r exemple il y a 10 ans on parlait à peine d'écologie et aujourd'hui il devient petit à petit impensable de ne pas avoir au moins un position par rapport à l 'écologie.

En fait le message est très clair. Si on veut que les entreprises commerciales fonctionnent d'une certaine façon il faut le leur dire haut et fort ainsi q u'avec le porte-monnaie ou avec nos voix d'électeurs (pour certaines choses il faut des lois) et par exemple:

- montrer qu'on est prêt à payer plus cher pour un produit meilleur qui respecte l'environnement et le travail des plus pauvres (bio, commerce équitable) et non pas systématiquement chercher le produit le moins cher (c'est valable pour obtenir un service de qualité).

- exiger des entreprises la tracabilité des produits et de l'information sur les conditions de travail qu'elles imposent à leur employés et à leur fournis seurs et favoriser les entreprises qui offrent de bonnes conditions. Ceci peut demander l'intervention du législateur.

Ces dernières années les grosses entreprises maîtrisent de plus en plus les méthodes de marketing, de communication et l'optimisation de la chaîne de prod uction à leur avantage.

Maintenant il faut que les consommateurs montent de niveau et s'informent de plus en plus et il faut que des outils se créent afin de les informer.

Un projet que j'aimerai lancer est le Wiki de la nutrition qui aurait pour objectif de rassembler toute l'informa tion disponible sur la nourriture et les produits que nous achetons. En particulier les informations qui sont sur les étiquettes sont relativement faciles à obtenir. Il faut les organiser et surtout les saisir.

S'il y a des volontaires pour participer, manifestez vous !

Tags: