Le feuilleton de la directive Européenne sur les brevets logiciels montre l'importante du processus complexe de prise de décision à l'union européenne.

Vu la façon dont les choses se passent concernant cette directive, il y a peu de doute qu'il y a des tentatives de manoeuvres pour faire passer cette directive en douce alors que:

- il n'y a pas consensus entre les pays sur cette directive

  • le conseil européen et le parlement ne sont pas d'accord
  • cette directive n'a pas un support large dans l'industrie logicielle (c'est le moins qu'on puisse dire)

    Heureusement, quand tout semblait perdu, la directive n'est toujours pas passé (ici aussi) et la Pologne veut remettre en cause le texte actuel.

    Pour ceux qui ne connaissent pas le sujet, voyez mon article sur "pourquoi les brevets logiciels c'est pas glop !".

    Dans la transcription de l'intervention polonaise j'apprecie en particulier la phrase suivante:

    "We think that some crucial items in the text of the project resulting from the May 18th meeting of the Council are not in favour to the well-being of small and medium size enterprises."

    En tout cas merci le gouvernement polonais !

Tags: