Apparement, Microsoft a un peu de mal à boucler les fins de mois et voudrait que les gentils consommateurs européens fassent du commerce équitable en achetant les produits Microsoft plutôt qu'en les piratants !!! Dans ce communiqué de presse, Microsoft se place sur le même rang que les fermiers dans le commerce équitable.

Il est vrai que la maison de Bill Gates est tout à fait comparable avec un village de producteurs de café au Brésil ou ailleurs (elle fait la même taille que le village et doit avoir autant d'employés que le village a d'habitants).

Non serieusement, de qui se moque-t-on ? Bill veut nous faire verser une petite larme ? Est-ce que cette étude ne montre pas plutôt que le public essaye de rétablir un peu (et clairement pas assez) de justice sociale en utilisant ses sous pour des producteurs de café plutôt que de continuer à envoyer des billets dans la piscine de Picsou..

On sait que le porte-monnaie des foyers est limité et que les foyers font des décisions d'achats.. Par exemple dans le domaine du divertissement j'ai entendu une personne d'une maison de disque me dire qu'il pensait que la concurrence du DVD était rude pour le marché de la musique et que les producteurs devaient se battre pour la part du portefeuille du consommateur.

Donc les études foireuses qui évaluent la perte des éditeurs de logiciels à XX Milliards de $ en partant du principe que si les personnes ne pirataient pas elles acheteraient, cela commence à être un peu pénible. Dans son étude Microsoft UK est apparement allé plus loin, puisqu'ils argumentent que l'argent du piratage permettrait de faire les choses suivantes probablement nécéssaires:

* De construire 9 hopitaux par région de Grande Bretagne
OU (et pas ET - attention - ne vous faites pas avoir)

  • de réduire les taxes locales

    OU
  • D'embaucher 113000 policiers

    OU
  • D'embaucher 132000 infirmières

    Il semblerait que Microsoft a tranquillement oublié que les produits Microsoft sont vendus à partir de l'Irlande et que les taxes sont payés en Irlande plutôt qu'en UK !!!! Il semble difficile de savoir quelle est exactement la contribution de Microsoft à l'économie grand bretonne !

    Pour une analyse en anglais, voyez l'excellent article du Register.
    Lisez aussi le communiqué de presse

    Via fabrice.

Tags: