Le Padawan nous rapporte une comparaison intéressante sur une édition du Monde contenant presque côte à côte des informations sur le cas d'Alain Juppé et le cas d'un internaute ayant revendu des MP3:

- Alain Juppé = 2 400 000 euros à l’Etat = 18 mois de prison avec sursis.

  • L’internaute = 5 511 euros aux maisons de disque = 6 mois fermes.

    - Alain Juppé = vol de l’Etat = jugement trop sévère = intervention sur TF1.

  • L’internaute = vol de sociétés privées = bon jugement = ferme ta gueule.

    - Alain Juppé = “consternation” = campagne de soutien.

  • L’internaute = bien fait pour sa gueule = rien.

    Comme je suis toujours d'un naturel méfiant, j'ai cherché quelques infos supplémentaires à ce sujet sur Internet. Tout d'abord
    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=837761">l'article du Monde
    existe bien. Par contre je n'ai pas acheté l'article complet et donc pas vu les 5511 Euros annoncés.

    Cet interview de l'internaute indique que la police à recupéré 2000 MP3 et une panoblie de CDs vierges.

    Dans cette même interview, il indique qu'il n'aurait pour autant fait qu'une dizaine de vente pour ces amis et qu'il aurait été piégé par un enquéteur de la SACEM lui demandant 10 CDs de musique. Il faut savoir que l'incitation à une pratique illégale par des enquéteurs ou même par la police est une pratique illégale en France.

    Le plus important est qu'il indique ne s'est pas défendu , ne pensant par risquer de la prison ferme. Ce qui explique sûrement la sévérité du jugement. A suivre en appel pour voir si la justice saura aussi bien rééquilibrer sa peine que cette d'Alain Juppé. Il faudrait peut-être que l'internaute envisage de se présenter aux éléctions présidentielles !

    MISE-A-JOUR (rapide): Mauvaise nouvelle, d'après ce message le jugement aurait été confirmé en appel !

Tags: