Le blog de Joel qui est toujours une source intéressante sur le developpement logiciel (même si je suis pas un grand fana des technos qu'il utilise) a un article très intéressant (en anglais) sur pourquoi Microsoft a perdu la guerre des APIs.

Je ne vais pas résumer cet article que je vous invite à lire (à condition d'avoir un minimum de culture sur développement Windows et le Web en général).

Je vais plutôt dire que je suis tout à fait d'accord avec Joel sur sa conclusion. Microsoft a été pris en tenaille entre son interêt dans l'avenir de Windows et des grandes applications sous Windows (Office, etc..) et l'interêt pour ses clients pour les applications en mode web qui posent nettement moins de problèmes à être deployées.

Il est en effet très interessant de voir, que pour des avantages aussi simples que:

- la facilité de deploiement sans se poser trop de question sur l'environnement du client.

  • l'accès facile aux données du serveur partagés par les différents utilisateurs.

    les developpeurs et même les utilisateurs sont prêts à abandonner les interfaces riches contre des interfaces nettement plus simple en mode web.

    C'est exactement sur ce point que Microsoft est battu. Les developpeurs et les gens qui les financent veulent les gains de productivités obtenus par l'utilisation de standards et de techno qui se deploient sans aucun problème.

    Comme le dit Joel, aujourd'hui très peu d'entreprises vont investir dans des applications "desktop" et par contre sont prêts à mettre des sommes folles pour des applications webs deployés en un clin d'oeil dans le monde entier.

    Pour autant, il serait agréable d'avoir des interfaces riches. Malheureusement sans le concours de Microsoft (95% du marché des navigateurs) ceci n'est pas possible alors que les technos sont disponibles (Mozilla, XUL, etc..).

    Eh ben tant pis disent les utilisateurs. Les avantages des applications connectés sont innombrables.. Les applications de demain sont les moteurs de recherche (comme google), les web mail (la liste est trop longue), les aggrégateurs de blogs (comme bloglines), les outils de blogs ou les wiki (comme XWiki !).

    Donc sachant que les applications que j'utilises sont:

    - soit sont en mode web (comme bloglines, les sites de news, mes outils de stats, mon outil de blog, mon wiki).

  • la suite Office utilisée très rarement et pour laquelle le Wiki avec des fonctions de PDF ou Open Office seront un très bon remplacement.
  • soit sont des outils de developpement qui existent sous Linux (IntelliJ IDEA, outils mysql).
  • soit sont les outils standards de communications (Mozilla pour le mail et le web, Trillian pour l'Instant Messenging) qui ont aussi des équivalent sous Linux.
  • soit sont les outils pour la Video, la Musique ou les Jeux (quoique pas le temps de jouer trop ces temps-ci) et pour cela une playstation PSX serait largement mieux qu'un PC !

    En final, Windows est tout à fait remplaçable.. Et c'est bien ça qui fait flipper Microsoft qui ne veut pas qu'on puisse encore plus faire des applications concurrentes à Office en mode web !

    Le cauchemar de Bill Gates quand Netscape est arrivé et a laissé entendre que la plateforme Netscape était une plateforme de developpement d'applications qui pouvait remplacer Windows est en train d'arriver.. Il a été largement ralenti en etouffant Netscape mais il arrive petit à petit.. Aujourd'hui les grandes applications du Web ont des fonctions riches et fonctionnent très bien sans Windows ! Microsoft n'est plus nécéssaire ! Cela prendra du temps, mais Microsoft va devoir de plus en plus se battre pour faire passer les factures faramineuses qu'ils essayent de fourger aux clients !

Tags: