Le documentaire de Michael Moore, Fahrenheit 9/11, a reçu la Palme d'Or du festival de Cannes.

Bien sûr cette Palme d'Or a forcement une signification politique. Beaucoup de personnes de la communauté du cinéma aussi bien dans le monde qu'aux USA se sont exprimés contre la politique du Président Georges Bush.

Mais il s'agit aussi, a mon sens, d'un message pour la liberté d'expression. Un des plus grands talent de Michael Moore est d'avoir su, tout au long des années, se battre pour faire passer son message malgré des obstacles importants (en effet, pour beaucoup, les messages contestataires ne sont pas bon pour le business), comme celui de Disney voulant empecher sa filiale Miramax de distribuer le film.

Il ne faut pas pour autant oublier le talent cinématographique de Michael Moore. Je ne peux pas, bien entendu, juger de la qualité de Fahrenheit 9/11, mais je peux par contre juger de Bowling For Columbine, qui avait reçu le prix du 55e Anniversaire à Cannes. Michael Moore sait mélanger astucieusement l'humour, la provocation et le serieux. Grace a ce style, il permet aux spectateurs d'accéder a des sujets graves.

Tags: